Notre Critique Sur Las Vegas Parano

S'il est un film qui nous a tous marqué, et dont nous nous sommes remémoré en voyant la sortie en 2009 de Very bad Trip, c'est bien Las Vegas Parano. Nous avons davantage un penchant pour la réalisation de Terry Gilliam, l'oeuvre offre une version idéalement inspirée et remaniée du roman de Hunter S. Thompson, et permettant surtout à Johnny Depp d'offrir sa seule bonne interprétation au cinéma.

Las Vegas Parano : Very Good Trip Au Casino

Si le parallèle avec le film Very Bad Trip de Todd Phillips en 2009, Las Vegas Parano reste l'oeuvre originelle et presque intouchable. Réalisé par Terry Gilliam et diffusé en 1998, ce film commence pas un road trip des plus amusants, ou angoissants, au choix en direction de Las Vegas et de ses casinos. Le monde du jeu et des casinos de la Sin City y sont pleinement dépeints dans cette oeuvre de Gilliam, et Johnny Depp y offre l'une de ses seules prestations convaincantes, aux côtés de Benicio del Toro.

Pour la petite histoire, le journaliste sportif Raoul Duke (Johnny Depp) est envoyé à Las Vegas afin de couvrir un événement majeur en 1971. Accompagné de son avocat, maître Gonzo, les deux jeunes ont un tout autre plan en tête. Armé d'un assortiment dantesque de drogues et substances toutes aussi euphorisantes et hallucinatoires les unes que les autres, les voilà en route pour la Sin City et ses casinos pour casser la baraque. Mais plutôt que de dévaliser la banque aux tables de jeux, ils vont réellement casser la baraque au sens propre du terme.

Par cette épopée vers les casinos aussi drôle que complètement folle, rien de plus crédible que Terry Gilliam à la baguette. Mais nous y détaillerons ce point dans la partie suivante. Nous nous sommes notamment concentrés sur l'interprétation de Johnny Depp, et cela faisait très long que l'on se demandait si finalement, il pouvait être un bon acteur. Non pas que nous minimisons son rôle de pirate un peu désinvolte, mais tout au long du périple à Las Vegas, l'acteur est bon, de bout en bout. La présence de son acolyte Benicio del Toro a sans doute dû aider, ce dernier étant l'un de nos acteurs fétiches, surtout pour son rôle dans Snatch. L'une des scènes qui nous a le plus marqué est sans aucun doute ce passage ahurissant au casino Bazooko's Circus. Plus que les tables de jeux, c'est un véritable freak show auquel nous prenons part.

Terry Gilliam Dans Toute Sa Splendeur

Lorsque vous découvrirez ou redécouvrirez le film Las Vegas Parano, vous retrouvez tout naturellement la pâte Terry Gilliam. Le réalisateur et acteur britannique, connu dans le monde entier pour Monty Python : Sacré Graal !, propose avec ce road trip en plein coeur de la Sin City tout son humour et toute son imagination décalés. Avec Brazil et Les Frères Grimm, Terry Gilliam a sans aucun doute signé avec Las Vegas Parano l'un de ses tous meilleurs films. La maîtrise des couleurs, de la photo est également à saluer, le travail de Nicola Pecorini, mais aussi en matière de réalisation, de mise en scène et de scénarisation que l'on ne doit cette fois qu'à Terry Gilliam. Il a su proposer une idée originale, qui nous replonge parfois dans Trainspotting, mais avec le côté beaucoup plus festif et rieur de la drogue (ce qui n'est pas toujours le cas les enfants) et avec l'univers des casinos pour symboliser davantage la décadence. Il est également important de rappeler que ce film n'aurait jamais vu le jour s'il n'y avait pas eu l'oeuvre originelle de Hunter S. Thompson. Pour beaucoup, l'adaptation de Terry Gilliam dans l'univers des casinos et des jeux d'argent n'est pas une réussite. De notre côté, nous avons le sentiment que le contrat est rempli, et que Terry Gilliam y a apporté sa petite pâte personnelle afin d'adapter le roman de Hunter S. Thompson sur un grand écran. Le déroulement des événements comme écrits par l'auteur ne peut voir le jour au cinéma. Nous vous conseillons tout bonnement de vous procurer le livre, puis de voir le film Las Vegas Parano, pour vous faire un avis plus concret.